"Ο λόγος ο εφήμερος βαστά μόνο μια μέρα
το άρωμά του όμως κρατεί και νύχτα και ημέρα"
Στ.Γ.Κ., Νοε. 2010

Η αποθάρρυνση (Le decouragement)

 

 

 

 

Η ΑΠΟΘΑΡΡΥΝΣΗ

Découragement.

Un jour, fatigué, le diable décida de prendre sa retraite (=να βγει στη σύνταξη).

Comme sa couverture sociale (=κοινωνική κάλυψη) n’était pas suffisante, il décida, pour arrondir ses fins de mois (=για να τα βγάζει πέρα κάθε μήνα), de vendre sa trousse à outils (=εργαλειοθήκη).

Tout était là : la méchanceté (=η κακία), l’envie (=η επιθυμία), la jalousie(=η ζήλια), la haine(=το μίσος), l’avidité (=η απληστία), la suffisance (=η επάρκεια), le mépris (=η περιφρόνηση), le cynisme (=o κυνισμός), etc…

 


Mais l’un des outils était à part et semblait beaucoup plus usé que les autres.

Intrigué (=περίεργος), un passant (=ένας περαστικός) lui demanda:

«- Qu’est-ce que cet outil, et pourquoi le vendez-vous beaucoup plus cher que les autres ? »

Le diable répondit: «C’est le découragement(=η αποθάρρυνση)». Mais l’autre insista:

«-Pourquoi vendez-vous le découragement beaucoup plus cher?»

«-C’est très simple. C’est l’outil le plus facile à enfoncer (=να βυθίσεις) dans le coeur de quelqu’un. Et lorsque le découragement (=απογοήτευση) y a été introduit, il est beaucoup plus facile d’introduire tous les autres outils, quels qu’ils soient.»

 


Σχολιάστε