"Ο λόγος ο εφήμερος βαστά μόνο μια μέρα
το άρωμά του όμως κρατεί και νύχτα και ημέρα"
Στ.Γ.Κ., Νοε. 2010

Poesie de tendresse et d’ amour (Jacques Prevert, Le Jardin)

 

 

[Pendant mes etudes a Paris (Sorbonne), avant beaucoup d' annees, je logeais a la Maison de Grece., tout pres du parc Montsouris. J' y allais tres souvent pour respirer de l' air pur, admirer la nature d' ete et me relaxer de la fatigue du jour. Heureuses Annees estudiantines de la moitie de 1960-1970, alors que le monde bougeait terriblement sous nos pieds...Merci Paris, Merci France!, St.G.K.]

Ο ΚΗΠΟΣ, Ζακ Πρεβερ

Des milliers et des milliers d’années
Ne sauraient suffire
Pour dire
La petite seconde d’éternité
Où tu m’as embrassé
Où je t’ai embrassée
Un matin dans la lumière de l’hiver
Au parc Montsouris à Paris
À Paris
Sur la terre
La terre qui est un astre.

-

Thousands and thousands of years
Wouldn’t be enough
To speak of
The short second of eternity
When you kissed me
When I kissed you
One morning in the winter light
In Montsouris Park in Paris
In Paris
On Earth
The Earth that is a star.

—-

Le Jardin, Jacques Prévert  1900-1977

———————————————

https://www.youtube.com/watch?v=OFUbwpi6ghY (photos du parc)

https://www.youtube.com/watch?v=Uxpm8o6Mekc


Σχολιάστε